L'origine vague des mages de l'évangile selon Matthieu a donné naissance à comment gagner des likes sur page facebook diverses théories 7 qui ont pu laisser penser à des prêtres perses venus de Médie, à des astrologues babyloniens appelés «chaldéens» par les Grecs et les Romains 8, soit, se basant sur les.
151 (en) Charles Ellicott, Ellicott's Bible Commentary, Delmarva Publications, 2015,. .
Maurice Carrez, Bergers et mages : témoins insolites du Christ, Poliez-le-Grand,.A Manresa, en Catalogne, la parade a pris une tournure plus politique.«Roman initiatique 2006, 137.En tout état de cause, la tradition considère ces «rois» qui symbolisent parfois également l' Europe, l' Asie et l' Afrique, ainsi qu'en atteste au viiie siècle Bède le Vénérable qui les assimile également aux trois fils de Noé 29 comme les témoins des nations païennes.L'origine royale des mages semble avoir été forgée par la tradition 7 à partir de divers passages de l'Ancien Testament 16 : cette idée apparaît chez Tertullien au début du IIIe siècle 2 ; celui-ci les décrit comme fere reges, «presque rois» 17 et c'est Origène.» Robert Féry, Jours de fêtes : histoire des célébrations chrétiennes, Seuil, 2008,. .Les noms traditionnels de «Gaspard, Melchior et Balthazar» apparaissent pour la première fois dans un manuscrit du viiie siècle intitulé Excerpta Latina Barbari 26, traduction latine d'une Histoire universelle Alexandrine, texte de la fin du IVe siècle.



2, From the Fifteenth Century to the Present Cambridge Scholars Publishing, 2016 ( isbn, lire en ligne. .
On trouve le récit de l'étoile des mages dans le Protévangile de Jacques qui y ajoute celui de «l'astre le plus lumineux», thème qui est indépendant de l'épisode des mages 56 comme on peut également le constater chez Ignace d'Antioche.
Guidés par l'étoile, ils découvrent l'enfant «avec Marie, sa mère» et lui offrent trois présents, or, encens et myrrhe.Légendes diverses modifier modifier le code Daprès l Évangile arabe de l'Enfance (7-8 les mages, de retour chez eux, jettent dans un feu sacré un lange de lEnfant-Jésus offert par Marie.114, no 6, 2004,. .Piotr Paciorek, «Ladoration des Mages (Mt 2,1-12) dans la tradition patristique et au Moyen Âge jusquau XIIe siècle in Augustiniana vol. .35 a et b Sputnik, «Les présents des Rois mages seront en Russie pour la Noël orthodoxe», sur m, (consulté le ) Pascal-Raphaël Ambrogi et Dominique Le Tourneau, Dictionnaire encyclopédique de Marie, Desclée De Brouwer, 2015 ( isbn, lire en ligne. .Il vendit tous ses biens, et prit la route.


[L_RANDNUM-10-999]