Les agents permanents des collections sont toujours affectés sur le même district.
Les principes essentiels à partir desquels les agents exercent leurs missions d'accueil du public et de protection des collections se trouvent dans le Règlement de visite qu'ils doivent sattacher à faire respecter avec tact.
Dans le Jardin des Tuileries, les agents doivent posséder les connaissances historiques et les aptitudes à la communication propres permettant de mener à bien les visites guidées dont ils sont chargées.
Ces mêmes qualités sont nécessaires aux huissiers, qui accueillent des chercheurs ou des personnalités nationales ou internationales aux entrées de la direction générale du musée, des conservations ou des directions.
Ces agents acquièrent une très bonne connaissance niveau requis concours aide soignante des collections présentées dans leur région d'affectation.Une bonne orientation des visiteurs, une gestion des flux appropriée préviendra en effet dans bien des cas des mouvements de foule pouvant être source de danger pour le public ou la conservation des œuvres dart.Il ne s'agit pas simplement d'interdire aux visiteurs de toucher aux œuvres, de manger, de fumer, de franchir les barrières de mise à distance mais aussi d'expliquer les raisons de ces prescriptions ou de proposer aux visiteurs d'autres alternatives.Ils possèdent une très fine connaissance des oeuvres dont ils ont la garde et des équipements techniques mis à leur disposition.Les agents «régionalisés» sont toujours affectés sur les postes de travail d'une même aile du musée : l'aile Denon - le long de la Seine, l'aile Sully qui entoure la Cour Carrée ou l'aile Richelieu, longeant la rue de Rivoli.Parmi celles qui sont en contact avec le public, on trouve : les Agents de surveillance muséographique, les Agents permanents des collections, les Chefs de districts, les Agent d'équipes dintervention, les Préposés vestiaires, les Huissiers et toutes les fonctions d'encadrement de ces équipes.



Ils entretiennent des relations de travail étroites avec les conservateurs en charge de ces oeuvres ainsi qu'avec les équipes techniques appelées à intervenir dans ces espaces.
La majorité de ces spécialités correspondent à des postes de travail en contact avec le public mais il existe aussi des fonctions de support technique ou administratif particulières.
Ils sont en quelque sorte la mémoire vivante du district.
La Dentellière de Vermeer à un groupe de visiteurs égarés dans les salles des Arts premiers.Leurs connaissances plus étendues des collections et des espaces, bien que parfois moins précises, complètent l'action de leurs collègues régionalisés lorsqu'il faut renseigner un visiteur sur le chemin le plus rapide pour se rendre des Primitifs italiens aux Sarcophages égyptiens, ou lorsqu'il faut indiquer.Un métier nécessitant des aptitudes diversifiées.Reconnaissable à son uniforme obligatoire, réalisé par la maison de couture Balenciaga pour la saison 2004/2005 et à son badge didentification, lagent de surveillance se doit davoir une mise impeccable, une attitude courtoise animée d'un esprit de service envers le visiteur et une grande capacité.Formation initiale et continue.70 000 m divisés en 56 districts.Loin dêtre antinomiques, ces missions se complètent.Statut et fonctions, statutairement Agents daccueil, de surveillance et de magasinage du ministère de la culture et de la communication, ils étaient jusquen 2002 recrutés par concours.Une reconnaissance technique sur le terrain, comprenant la découverte des "coulisses" et un tutorat d'un mois avec un collègue expérimenté affineront sa connaissance du métier.



Accueil et sécurité, les agents de surveillance doivent être capables de mettre en oeuvre les consignes durgence précises nécessitant sang-froid, méthode et discipline, en cas d'enfant égaré, daccident, de perte de maîtrise des flux de public, de vol ou de dégradation dœuvre, dincendie.

[L_RANDNUM-10-999]