Témoignage 11 Bonjour, Quant à moi, je suis toujours étudiante en M2 commerce international et maintenant en M1 FLE à distance.
Jadore mon métier, je me lève chaque matin avec envie.
Jai décidé de suivre un master de fle car avec mon mari, on envisage daller vivre à létranger dans les années à venir.
Mais je me retrouve comme professeur par hasard, par chance.
Pour reprendre lexpression, et une licence LEA avec laquelle on ne peut rien faire!Adorant la littérature, jai décidé de faire un bac littéraire et par la suite un deug de Lettres Modernes.Témoignage 10 Ma langue maternelle est lespagnol.Après ma licence, il ne me fut plus possible de poursuivre en master FLE, ou disons que je me suis trouvé une raison idiote de ne pas poursuivre ailleurs Cétait reparti pour des formations «pour trouver un travail» sans le moindre intérêt personnel.Un cursus licence llce anglais puis espagnol ma permis denseigner en collège et lycée (hors contrat).Je me suis pretee au jeu, et a ma grande surprise, jy ai pris beaucoup de plaisir.Ce métier je laime, je lai choisi et je mimplique chaque jour à motiver «mes troupes à les rendre les plus autonomes possibles, à les faire réfléchir, à les encourager dans toutes les situations.Malheureusement, j avais seulement eu le temps de répondre à cette première question «comment je suis devenue professeur de français?».Jai vraiment limpression que cest ce dont javais cadeau 6 ans de mariage besoin!Comme vous voyez, en ce qui concerne lenseignement du FLE je lai appris dans le champ, cest pour ça que jai décidé de continuer ma formation en ce domaine en suivant ce Master.



Puis jai travaillé en tant quassistante déducation dans un collège tout en donnant de nombreux cours particuliers en anglais Mais je nétais pas tout à fait satisfaite et ai toujours voulu partir vivre à létranger javais besoin de changements Et me voilà en Grèce,.
Témoignage 23 En lisant lhistoire de Virginie, je my retrouve.
Jaimais la culture chinoise, javais appris quelques phrases, navais rien à perdreDe plus javais une amie chinoise (ma femme à présent) qui avait une relation dans le millieu des écoles privées.
Jétais en quête de réponses et javais envie dy ajouter mon petit grain de sel dans ce monde immense quest léducation.La preuve en est puisque nous sommes ici, sur ce forum.Je ne me destinais pas du tout à lenseignement.Cétait un vieux rêve et je men suis donné les moyens.Un parcours scolaire un peu en dent de scie ma finalement amenée à une licence de japonais, parcours FLE.Cest à dire un public international, et de niveaux A1 à C1 selon les groupes.




[L_RANDNUM-10-999]