Dans sa chambre, Scott regardait la maison de sa voisine, sa bite tressautai de joie à lidée de se trouver seul avec sa ravissante voisine.
Schruoffeneger maths, Michel Colle Surveillant Général, Jean-Pierre Perney alias JPP sciences naturelles, Maryse Hostettler, Marie-Christine Chaput (instit retraitée X, merci à Yves Lavisse pour cette photo!
Puis elle chercha des yeux son soutien-gorge et sa petite culotte mais ne les retrouva pas, elle réalisa alors quil avait du sen emparer comme de trophées.Dernière mise à jour.Will you still need me, will you still feed me, when I'm sixty-four?Y sévissaient Mme Poulain, la terrifiante Mme Fuhrer, qui collait les chewing-gums des mâcheurs dans leurs cheveux, Mme Oriat, Mme Laurent, perçue elle aussi comme pas très sympathique par ses ouailles.Merci à ceux et celles qui m'ont aidé en m'envoyant des photos et des noms.Par exemple, d e Plaute, ce fragment qu'on se rappelle encore 35 ans plus tard : «.Cinqu ième A3 - 1966 / 67 1 X, Olivier Guillet, X, Johnny Lucchini, Luc Sandoz, Michel Gagey, Jean-Luc Tournier.-Luc Proal, Dominique Foedit, Françoise Sandretti, Martine Mennesson, Françoise Massardier, Christine Combette, Françoise Poncini, Philippe Varlet 3 Chantal Mongin, Patrick carte cadeau bershka Hoarau, Marie-France Rouvière,.-Michel.La veste de ski orange gisait sur le plancher, ainsi que son écharpe que lui avait arrachée le jeune homme elle posa ses doigts tremblants sur la boucle de sa ceinture de cuir et la déboucla.Il manque sur la photo Gisèle Cornard (Luzet - instit).Scott haletait alors que son imagination lui peignait sa magnifique voisine nue sous la douche.



Cette nouvelle année avait commencé par un énorme changement qui devait définitivement changer la vie de Carol.
Scott vit alors une main menue sortir de la buée doigts finement manucurés tendus, puis une autre, puis le chemisier vert tendre quil lui avait vu porter cet après-midi.
Il organisait, chaque année ou presque, un périple autour de nos plus beaux sommets avec un nouveau groupe de lycéens.
Merci à Michel Véjux qui m'a fourni cette photo et la suivante.Pendant toute cette première année où elle lui enseigna les maths Carol sentit que ce jeune homme avait une certaine inclination pour elle mais pas vraiment différente des relations habituelles de prof à élève.X Seconde A1 - 1971 / 72 1 Bruno Léonard, Jean-François Poisot (cadre MSA Patrick Parals (instit Marie-Madeleine Charles (décédée Dominique Perrin, X, X, X, X, Danièle Raimondi, X 2 X, X, X, Elisabeth Duviaux, Agnès Courvoisier, X Daval, Chantal Rieser, X Cippolini, X,.Son désir avait encore grandi quand cette jeune prof de 32 ans était venue sinstaller avec son mari dans son voisinage alors quil entrait à la fac.Les yeux fermés elle souriait en se rappelant son expression éberluée lorsquil était entré dans la salle de maths cet après-midi même.Par ailleurs il faisait beau, et l'occasion de s'amuser un peu était tentante!Grut (anglais) 3 Mlle Devaux (math Mme Claudé (allemand, décédée Mlle Mignot (documentaliste X, Mlle Rollin (français X, Mlle Hasselman (anglais, décédée) 4 X, X (censeur, décédé.Spanin (proviseur Mme Fourrnier (hist.-géo.EN lecture, rallye -lecture Hiver 13 albums CE1 : ici, rallye copie Hiver ici, rallye lecture et copie CP zinzin : ici, lecture suivie : Plouk : ici, lecture suivie : Perdu retrouvé : ici et ici.Ce fameux problème peut être résolu dès la 6e (les primaires les plus futés y parviennent également) à grands renforts de schémas (on dessine 18 animaux, quon affuble de 2 pattes chacun, puis on complète pour obtenir 40 pattes).Les traces de mai 68 s'observent encore quatre décennies plus tard sur le mur d'en face.




[L_RANDNUM-10-999]