La date limite pour recevoir le dossier est le mardi 21 février à 16 h au plus tard.
Myriam Roy (clarinette François Dubois (piano) et Violette Khodabakhsi (violon) pour le Trio pour clarinette, violon et piano de Éric Champagne.
L'entrée est gratuite pour toutes les activités.
Concert, musique en interaction avec limage pour les Journées des concours de danse moderne jazz Sciences humaines.Pour sa troisième édition, le concours porte sur les compositions qui sont en étroite relation et interaction entre limage et les musiques.L'existence d'un tel concours revêt beaucoup d'importance pour les musiciens de la relève.Les instruments suivants sont acceptés : piano, cordes, bois, cuivres, chant et percussions.LÉcole de musique lance le concours.La mémorisation est recommandée, mais lusage de la partition sera permis seulement pour les catégories dinstruments suivantes : bois, cuivres et percussions multiples.La musique en interaction avec limage dans le cadre des activités des Journées des Sciences humaines, qui a pour thème linterdisciplinarité.Marie Saint-Onge, une jeune pianiste qui fêtera son 17e anniversaire dimanche, jour du concert-gala, apprécie beaucoup les concours.Est-ce stressant pour les jeunes d'affronter le public pour l'une des premières fois?Affiches Édition 2018, affiches ANTÉrieures 2009 à 2017, suivez-nous sur, nOS partenaires.L'œuvre concertante interprétée lors de la saison par le ou les lauréats sera choisie par un comité comprenant le chef de l'orchestre, le titulaire d'instrument du lauréat et le responsable du programme en interprétation classique.



François Dubois a interprété, butterflies and Bobcats de David.
Concours de concerto, date limite : Le vendredi à.
La porte-parole est cette année Fannie Gaudette qui, du haut de ses 39 ans, se souvient d'avoir participé au festival-concours dans ses balbutiements, il y a 28 ans.La compétition est saine, mais il faut garder une certaine perspective dans tout.Certains commencent la musique à quatre ans, d'autres à sept ans.En après-midi, parmi les 9 finalistes, le choix du jury sest porté sur trois pianistes exceptionnels du cégep de Sherbrooke, Marguerite Royer, 3e place, François Dubois, 2e place et le grand lauréat 2013, Félix Marquis, qui se méritait la bourse Desjardins de 2000.Les candidats et les candidates devront attester par écrit que les œuvres présentées sont inédites (formulaire dinscription).



Geneviève Routhier (16 ans) pour la Danse frénétique de Clermont Pépin et la 3e place a été décernée au trio formé.
L'événement est un festival-concours.
«Le truc que je peux donner, c'est de ne pas se comparer.


[L_RANDNUM-10-999]