Date et référence précise?
Sa particularité est de se passer sur des terrains naturels ( plaine, bois, gué, buttes, pont, fossés) et de comporter des obstacles fixes, contrairement au saut d'obstacles où les barres sont mobiles.
Il est assez rare qu'un couple en rattrape un autre, mais lorsque cela arrive, les juges aux obstacles doivent prévenir le concurrent rattrapé pour lui signaler de s'écarter afin de ne pas gêner le cavalier suivant.L'épreuve de cross, qui fait la spécificité du concours complet, présente des similitudes avec les courses hippiques d'obstacles, notamment le steeple-chase et le cross-country.Néanmoins, si le format est équivalent, les qualités demandées sont bien différentes.Une des conditions sine qua non de l'organisation d'un concours complet, quel que soit son niveau, est d'avoir sur le terrain un service médical d'urgence.Les premiers représentent le plus haut niveau possible alors que les seconds s'assimilent à de grosses épreuves nationales ouvertes aux autres fédérations équestres.Si jamais un cheval refuse ou dérobe un élément de la combinaison, le couple a le choix entre repasser toute la combinaison, ou seulement les éléments qui n'ont pas encore été franchis ( a contrario du CSO où tous les éléments doivent être repassés).Il se compose d'une vérification globale de l'état du cheval avec palpation promo forfait de ses membres, de ses articulations ainsi que de son rachis.Les particularités du classement par équipe Il existe deux classements par épreuve : un classement individuel et un classement par équipe.Le classement par équipes suit le même système que les Jeux olympiques, sans toutefois utiliser le principe de faire partir les couples sur deux tours d'hippique.Le classement par équipe suit le même système que les Jeux olympiques, sans toutefois utiliser le principe de faire partir les couples sur deux tours d'hippique.Consulté le Présentation du CCE par la Fédération équestre internationale, Some history.



Jeux olympiques modifier modifier le code Article détaillé : Équitation aux Jeux olympiques.
Après un gué, pour «remettre en avant» le cheval.
Casque de protection avec sa toque.
Jusqu'au milieu de XXe siècle, le concours complet était surtout pratiqué par les militaires.Le concours complet est lune des sept disciplines équestres mondiales agrées par la fédération équestre internationale et discipline olympique depuis les, jeux olympiques de Stockholm de 1912.Leslie Law à Burghley en 2004 : on distingue nettement le casque et le protège dos.Consulté le 9 septembre 2007 Disposition légales sur le règlement 2006 sur le site de la FEI,. .Plusieurs obstacles sont très similaires comme les haies, gués (appelés rivières en courses hippiques contre-bas et contre-hauts.Le gué, souvent passage phare du cross, n'est pas un obstacle à proprement parler : c'est l'adjonction d'autres éléments avec lui qui en fait un obstacle.Consulté le 7 septembre 2007 Site officiel du Bughley Horse Trials.





Entraînement Le travail d'un cheval de complet se passe majoritairement sur «le plat» (dressage base de toute l'équitation.
En effet, chaque seconde en trop donnera des pénalités, et, en cas d'égalité lors du décompte final, c'est le couple qui a effectué un parcours en étant le plus proche du temps idéal au cross qui sera désigné vainqueur.
« Juges selon le règlement officiel 2006 », sur le site officiel de la FEI (consulté le 9 septembre 2007. .

[L_RANDNUM-10-999]