Ils apportaient en offrande de l'or, de l'encens et code promo phone boutique com de la myrrhe.
Ils virent cette fois-ci un code promo sport 2000 ski enfant de treize jours, l'âge qu'il avait réellement.
ET LES rois mages dans tout ÇA?
Voici le plus populaire d'entre eux: " La Befana vien di notte con le scarpe tutte rotte col cappello alla romana viva viva la Befana!
En Espagne, les enfants écrivent aux Rois mages.BnF, département des Manuscrits, Français 2810, fol.Nature, fatiguée après avoir donné toute son énergie durant l'année apparaissait aux paysans sous les traits d'une vieille et simplify fraction calculator with steps gentille sorcière au corps et à l'esprit fatigués.Ce personnage populaire est très important en Italie, parfois plus que le père Noël.



La période entre la fin du mois de décembre et le début du mois de Janvier, pour les paysans a toujours revêtu une grande importance.
Cette ANNÉE encore LA befana EST passÉE!
Les postes du monde estiment quelles traiteront environ huit millions de lettres pour lui cette année.
Ecrites par des enfants qui ont les souhaits les plus fous, ces missives adressées souvent «Au père Noël, Pôle Nord» devraient être considérées, en jargon postal, comme «non distribuables» et se voir flanquées dune étiquette «destinataire inconnu».Dans l'Antiquité, elle était brillante et splendide.Les éléments légendaires quil apporte semblent plutôt provenir des chrétiens dOrient.Et c'est bien vrai, car les habitants de ce château adorent le feu, et voici pourquoi.Et le soir de l'Épiphanie, petits et grands profitent ensemble de ces gourmandises.Personne ne sut rien lui en dire.Histoire d'une légende Italienne, pour l'Épiphanie.On croyait que pendant ces jours, Mère.Dans de nombreux pays, philatélistes et autres envoient leur courrier à des bureaux de poste portant des noms rappelant Noël afin dy faire oblitérer leur courrier.



A l'époque, on célébrait le culte d'une divinité qui incarnait l'esprit des anciens et qui se matérialisait l'hiver dans les foyers.
Avec le Christianisme, on chercha a dépasser l'idée de "déesse" et les dogmes chrétiens se sont mélangés avec les croyances locales, donnant vie à deux Befane, une bonne et une méchante:  la nonnina (petite grand mère) qui offrait des bonbons aux enfants gentils.


[L_RANDNUM-10-999]